Arnault SKORNICKI

Arnault SKORNICKI

Maître de conférence en science politique (Université Paris Ouest Nanterre)

askornicki@u-paris10.fr

Institutions et sociétés savantes

Membre du Groupe d’Analyse Politique (Paris Ouest Nanterre).

Membre du Réseau Thématique 27 de l’Association française de Sociologie (« Sociologie des intellectuels et de l’expertise)

Membre de l’Association française de science politique

Membre de la Society for French Historical Studies

Responsabilités institutionnelles

Directeur adjoint du Groupe d’Analyse Politique (depuis 2011)

Directeur adjoint du Comité Consultatif de Discipline (Science Politique depuis 2013)

Responsable de la Licence 2 Science politique

Enseignements

À l’Université Paris Ouest Nanterre 

2012-2013 :

Histoire des idées politiques : de la Renaissance aux Lumières (L3)

Histoire des idées politiques : de la Révolution française à la fin du XIXe siècle (L3)

Théories de l’État (L3)

Les élections sous la Ve République (L2)

2008-2009 :

Institutions et vie politique des Etats-Unis d’Amérique

À l’École nationale des Ponts et Chaussées

2006-2008 : Introduction aux sciences humaines (TD)


FORMATION

2008 Qualifié par le CNU en section 04 (science politique) et en section 22 (Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes et contemporains)

2007 Reçu docteur en science politique de l’Université Paris X-Nanterre, Mention Très Honorable, félicitations du jury à l’unanimité (régime du vote à bulletin secret).
Les rationalisations politiques d’une « science nouvelle » : essai sur l’économie politique en France (1750-1776) , sous la direction de M. Jean-Marie DEMALDENT et M. Bernard LACROIX. Jury : M. Johan HEILBRON (Président), M. Éric BRIAN (rapporteur), M. Dominique DAMAMME (rapporteur), M. Jean-Marie DEMALDENT (directeur), M. Bernard LACROIX (directeur).

2002: DEA (Diplôme d’Études Approfondies) en Sociologie Politique et Politique Comparée (Paris X-Nanterre)

1998 Maîtrise de philosophie ; DEUG d’histoire (Paris X-Nanterre)

THEMES ET ORIENTATIONS DE RECHERCHE

Histoire sociale de la pensée politique, sociologie des intellectuels

Genèse de l’économie politique et du libéralisme (XVIIIe–XIXe siècles)

Circulation internationale des idées et transferts culturels

Généalogie du discours patriotique et national

La gouvernementalité socialiste


PUBLICATIONS


Ouvrage

L’économiste, la cour et la patrie. L’économie politique dans la France des Lumières, CNRS Éditions, « Culture & Société », 2011.

Accueil critique :

Articles (revues et ouvrages collectifs)

« La France des Lumières et l’humanisme commercial. Bilan et perspectives », Histoire Économie Société, à paraître fin 2013 (accepté)

« Le moment néo-machiavélien dans l’économie politique française des Lumières », dans Crétois (Pierre), Roza (Stéphanie), dir., Le Républicanisme social, un exception française ? , Paris, Presses Universitaire de la Sorbonne (à paraître courant 2013)

« Comme une envie de système. De Hegel à l’Encyclopédie », Labyrinthe, n° 34, 2010, p. 51-63.

«  England, England. La référence britannique dans le patriotisme français au XVIIIe siècle », Revue française de science politique, vol. 54, t. 4, Août 2009, p. 681-700.

« Construction des frontières pratiques et symboliques », dans Cohen (Antonin), Lacroix (Bernard), Riutort (Philippe) [dir.], Nouveau manuel de science politique, Paris, La Découverte, « Grand Repères », 2009, p. 74-85.

« Fin de la violence ou fin de l’utopie ? La gouvernementalité entre libéralisme et socialisme », Labyrinthe. Atelier interdisciplinaire, n° 29, 2008 (1), p. 17-27.

« Un publiciste pour la nation : l’abbé Baudeau physiocrate patriote », dans Alain Clément (dir.), Nicolas Baudeau (1730-1792) un philosophe économiste européen au temps des Lumières, Paris, Michel Houdiard, 2008, p. 99-121.

« L’État, l’expert et le négociant : le réseau de la science du commerce sous Louis XV », Genèses, sciences sociales et histoire, n° 65, décembre 2006, p. 4-26.

« L’économie politique du paysan parvenu : une socio-analyse de François Quesnay, fils de laboureur, chirurgien, médecin du roi et physiocrate », dans Antonin Cohen, Philippe Riutort, Bernard Lacroix (dir.), Les formes de l’activité politique (18e-20e siècles). Eléments d’analyse sociologique, Paris, PUF, 2006, p. 193-210.

« Le biopouvoir, aliénation des puissances vitales ou invention de la vie ? L’économie politique, le pain et le peuple au XVIIIe siècle », Labyrinthe. Atelier interdisciplinaire, n° 22, octobre 2005 (3), p. 55-65.

Valorisation de la recherche

« Le libéralisme, une philosophie sociale », Sciences humaines, septembre 2010.

« Georges Pompidou (1911-1974) », Encyclopedia Universalis, Corpus, 2010.

« La vie politique aux Pays-Bas : Évolution politique et sociale depuis 1994 », Encyclopedia Universalis, Corpus, 2010.

« François Fillon », Encyclopedia Universalis, Thésaurus, 2010.

Lectures et comptes-rendus

Liana Vardi, The Physiocrats and the World of the Enlightenment. Cambridge and New York: Cambridge University Press, 2012, dans H-France (à paraître)

Loïc Charles, Frédéric Lefebvre et Christine Théré (dir.) Le Cercle de Vincent de Gournay. Savoirs économiques et pratiques administratives en France au milieu du XVIIIe siècle, Paris, INED, 2011, Annales HSS, 2012/4, p. 1160-1162.

Marc Joly, Devenir Norbert Elias, Paris, Fayard, 2012, dans Revue française de Science Politique, 2012/5, p. 993-994.

La société contre le marché. Un inédit de Polanyi », La Vie des idées, 21 mars 2012. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/La-societe-contre-le-marche.html

« Foucault est-il de gauche ? », lecture de José Luis Moreno Pestaña, Foucault, la gauche et la politique, Paris, Textuel, 2010, dans La Vie des idées, 24 juin 2011. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Foucault-est-il-de-gauche.html

« Les libertariens sont-ils des hippies de droite ? », lecture de Sébastien Caré, Les libertariens aux États-Unis. Sociologie d’un mouvement asocial, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, « Res Publica », dans Nonfiction, février 2011, http://www.nonfiction.fr/article-4254-les_libertariens_sont_ils_des_hippies_de_droite_.htm.

« La petite musique des intellectuels », lecture de Louis Pinto, Le café du commerce des penseurs. À propos de la doxa intellectuelle, dans Nonfiction, janvier 2010, http://www.nonfiction.fr/article-3063-p1-la_petite_musique_des_intellectuels.htm

« Généalogie de la morale néolibérale », lecture de Pierre Dardot & Christian Laval, La nouvelle raison du monde. Essai sur la société néolibérale (Paris, La Découverte, 2009), dans La Vie des Idées, septembre 2009, http://www.laviedesidees.fr/Genealogie-de-la-morale.html

“ La Déontologie politique ” ou la pensée constitutionnelle de Jeremy Bentham par Emmanuelle Deschamps (Genève-Paris, Librairie Droz, 2008), dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 39, 2009/2, p. 147-150.

« Karl Polanyi, le marché et le socialisme », lecture de Karl Polanyi, Essais (Paris, Seuil, 2008), dans La Vie des Idées, septembre 2008, http://www.laviedesidees.fr/Karl-Polanyi-le-marche-et-le.html. [Traduction anglaise (par Françoise Pinteaux-Jones) : « Karl Polanyi, the Market and Socialism », http://www.laviedesidees.fr/Karl-Polanyi-the-Market-and.html]

Gérard Mauger, L’émeute de novembre 2005, une révolte protopolitique (Bellecombe-en-Bauges, éditions du Croquant, 2006), dans Labyrinthe, n° 28, 2007, p. 151-156.

Jay M. Smith, Nobility Reimagined. The Patriotic Nation In Eighteenth-century France (Ithaca and London), dans Annales historiques de la Révolution française, n° 346, 2006, p. 177-180.

Jérôme Maucourant, Avez-vous lu Polanyi ? (Paris, La Découverte, 2005), dans Politix, 2006, n° 74, p. 219-221.

Bruno Amable et Stefano Palombarini, L’Économie politique n’est pas une science morale (Paris, Raisons d’Agir Éditions, 2005), dans Labyrinthe, n° 23, 2006, p. 107-111.

Serge Audier, Les Théories de la République (Paris, La Découverte, 2004), dans la Revue française de science politique, n° 55 (3), juin 2005, p. 536-538.

Bernard Hours, Louis XV et sa Cour. Le Roi, l’Étiquette et le Courtisan. Essai Historique (Paris, PUF, 2002), dans Politix, n° 69, avril 2005, p. 170-173.

Coordination de numéro de revue

Coordination du dossier publié dans Labyrinthe, n° 29, 2008 (1) (avec Déborah Cohen) : « Ce que le Libéralisme Promet. Entre Utopies et Pratiques »

Traduction (de l’anglais au français)

Peter Campbell, « La rhétorique patriotique et le monde parlementaire », dans A. Lemaître (coord.), Le monde parlementaire au XVIIIe siècle : L’invention d’un discours politique, Rennes, PUR, 2010, p. 193- 220.

Comité de lecture

Rapporteur pour la revue Tracés, n°17, novembre 2009, « Que faire des institutions ? ».


COMMUNICATIONS

2013

  • « L’économiste au salon. Le rôle de la mondanité dans l’économie politique des Lumières /The Economist in the salon. High society and political economy during the French Enlightenment
    », The 59th Annual Meeting of Society for French Historical Studies, Cambridge (Massachusetts, US), 6 avril.
  • « Y a-t-il une gouvernementalité socialiste ? », Séminaire Sophiapol “Socialismes” : “Le socialisme et la question du pouvoir ”, mardi 26 mars 2013, Université Paris Ouest.
  • « Le triomphe de l’utilitarisme ou comment l’économie est devenue une science de gouvernement. », Séminaire « Sociologie du désintéressement » animé par Gisèle Sapiro, EHESS, 30 janvier

2012

  • « L’avenir est-il écrit dans les lois du marché ? La science économique et la réforme à la fin de l’Ancien Régime », École d’été du programme ANR « Profutur », Savoirs et techniques d’anticipation. Prévision et organisation du futur aux XVIIIe et XIXe siècles,  jeudi 30 août 2012, Station Biologique de Roscoff
  • « Les intermittences du commerce et de la guerre, des Lumières à l’âge des empires », Journée d’études « Les dissonances du doux commerce », 4 juin 2012.
  • « Le moment néomachiavélien dans l’économie politique des Lumières françaises : de Forbonnais à Necker », Colloque « Un républicanisme social au XVIIIe siècle : l’exception française ? », Université Paris I Panthéon-Sorbonne.
  • (avec Christophe Le Digol) « L’Antiquité au miroir de l’économie politique, des Lumières à la Révolution », Colloque Les usages de l’Antiquité, Paris Ouest Nanterre, 13 avril 2012.

2011

  • « Comment peut-on être économiste (au XVIIIe siècle) ? Contribution à une généalogie de la croyance économique », Séminaire du GAP Savoirs et idéologies en politique, Paris Ouest Nanterre, 16 novembre 2011.
  • « L’économie politique, une “ science nouvelle ” pour des temps nouveaux  : l’émergence d’un genre intellectuel dans la France des Lumières », Congrès de l’Association française de sociologie, RT27 « Sociologie des intellectuels et de l’expertise : savoirs et pouvoirs », Grenoble, 5 juillet 2011.
  • « Les assemblées provinciales et la participation politique dans l’Ancien Régime », Université d’été européenne de sciences juridiques 2011, Vilnius (Lituanie), 1er juillet 2011.
  • « Le marché est-il une expérience de pensée ? La controverse du commerce des blés dans les Lumières françaises », Séminaire du M2 « Expérience de pensée au siècle des Lumières », organisé par Marion Chottin et Élise Sultan, Paris I, 28 avril 2011.

2010

  • « Démocratie, utopie et socialisme chez Polanyi et quelques autres », Université d’Automne du CVUH et des Cahiers d’Histoire, Atelier « Démocratie et république » organisé par Olivier Le Trocquer, 27 novembre 2010.
  • « L’État et ses provinces à la fin de l’Ancien Régime : le mythe de la (dé)centralisation », Colloque International Décentralisation, dévolution, autonomie, (con)fédération : la gouvernance territoriale de l’État-nation, Université de Poitiers, MSHS, MIMMOC, 14-16 Octobre 2010.
  • « Une autre gouvernementalité est possible. Remarques préliminaires sur la politique du socialisme au XIXe siècle », Congrès Marx International VI, Université Paris Ouest Nanterre, 23 septembre 2010.
  • « Peut-on parler de ‘la’ politique au XVIIIe siècle en France ? », Université d’été franco-allemande, Bielefeld Universität, 8-9 juillet 2010.
  • « Birth of nations from a transnational point of view : some Eliasian considerations » (avec Bernard Lacroix), Dublin, Globalisation and Civilisation in International Relations: Towards New Models of Human Interdependence, UCD School of Sociology, 9–10 avril 2010.

2009

  • « French patriotism and the British model in the 18th Century », 23rd Annual Conference of the Society for the Study of French History, Dublin (Irlande), 29 juin 2009.
  • « Guerres de plume et luttes politiques. Les Lumières mobilisées sur le champ de bataille du libéralisme (vers 1760-vers 1770) », The 55th Annual Meeting of the Society for French Historical Studies, Saint-Louis (USA, MO), 28 mars 2009.

2007-2008

  • « La monarchie française au travail sur elle-même. Mise en forme de l’État représentatif et projets d’assemblées municipales au XVIIIe siècle », Séminaire Les fonctions symboliques de l’élection, organisé par Christophe Le Digol, GAP, Paris X-Nanterre, 23 janvier 2008.
  • « Fin de la violence ou fin de l’utopie ? Gouvernement des hommes et administration des choses entre libéralisme et socialisme (XVIIIe-XIXe siècles) », Congrès Marx International V, Université Paris X-Nanterre, Atelier 5, 5 octobre 2007.
  • « England, England. La construction de la référence nationale britannique dans le patriotisme français au milieu du XVIIIe siècle », colloque L’Étranger comme ressource, CRAPE-IEP de Rennes, 26 Avril 2007.

2005-2006

  • « Un publiciste pour la nation : l’abbé Baudeau physiocrate patriote », Colloque international Nicolas Baudeau (1730-1792) un philosophe économiste européen au temps des Lumières, organisé par le GERCIE de l’Université de Tours, Tours et Amboise, 18-19 Mai 2006.
  • « Paris capitale de la science économique : un groupe d’experts anglomanes au Bureau du Commerce sous Louis XV », Maison Française d’Oxford, Atelier international Sciences, capitales et expertise organisé par Christelle Rabier et Stéphane Van Damme, Oxford, 15 octobre 2005.
  • « Le biopouvoir entre aliénation des puissances vitales et invention de la vie. L’économie politique, le pain et le peuple au XVIIIe siècle. », Journée d’études La biopolitique (d’) après Foucault organisée par la revue Labyrinthe, 10 juin 2005.

2004

  • « L’économie politique du paysan parvenu : une socio-analyse de François Quesnay, fils de laboureur, chirurgien, médecin du roi et physiocrate », Journées d’Études du GAP, Paris X-Nanterre, Qu’fest-ce que l’analyse sociologique de la politique ?, 26 mai 2004.
  • « Hegemony and its discontents : rival interpretations of imperialism », International Studies Association, 45th Annual Convention (Montréal), 17 mars 2004.

Discutant

  • Discutant au Samedi du Livre – Collège International de Philosophie : autour du livre de Gérard Jorland, Une Société à soigner. Hygiène et salubrité publique en France au XIXe siècle, Bibliothèque Centrale Robert Desnos, 11 février 2012.
  • Discutant au colloque « Penser la controverse : situations, usages, concepts », organisé par David Smadja et le laboratoire Espaces éthiques et politiques de l’Université Paris-est Marne-la-Vallée (10 et 11 décembre 2010).
  • Discutant à la journée d’études de Paris-I (Sorbonne), « Comment peut-on être systématique ? », organisée par Élodie Cassan & Marion Chottin, Paris I, 26 juin 2010.
  • Participation à la table ronde internationale « The origins of the French Revolution », organisée par Peter Campbell et Annie Jourdan, University of Sussex (Royaume-Uni), 5 juillet 2007.


ORGANISATION D’EVENEMENTS SCIENTIFIQUES

Séminaire

  • Séminaire mensuel de recherches du GAP (organisé avec Laurent Bonelli), Savoirs et idéologies en politique. Genèse, circulation, transmission, Paris Ouest Nanterre.
  • Séminaire bimestriel du GAP « Norbert Elias au travail » (avec Bernard LACROIX), Centre Malher (Paris 4) http://gap.hypotheses.org/387  (depuis janvier 2012).
  • Soirées-débats du Lieu-Dit « Avis de recherche: la gouvernementalité socialiste » (avec Isabelle BRUNO), au Lieu-Dit, http://gap.hypotheses.org/393

Fellowship

  • Janvier 2012 : Gimon Collection Visiting Scholar Fellowship (Université de Stanford, CA), sur le projet suivant : « De Necker au saint-simonisme : la formation d’une économie politique alternative ».

Colloques et Ateliers

  • (avec Éva DEBRAY) : journée d’études « Les dissonances du doux commerce », Paris Ouest Nanterre,  5 juin.
  • Organisation de l’atelier « Le socialisme utopique est-il utopique ? Critique sociale et projets politiques », VIe Congrès Marx International, Atelier de la Section Histoire (Paris Ouest Nanterre).
  • Organisation des ateliers 4 et 5 au Ve Congrès Marx International, Université Paris X-Nanterre : « Libéralisme, sécurité, exception » (5 octobre 2007)
  • Séance du séminaire du GAP autour de L’Économie politique n’est pas une science morale, en présence des auteurs B. Amable et S. Palombarini (le 31 mai 2006).

Activités internationales

  • Organisation de l’Université d’été franco-allemande (Sommeruniversität) de Bielefeld Universität, 8-9 juillet 2010 (avec I. Gilcher-Holthey, S. Behre, B. Lacroix et X. Landrin).
  • Organisation de deux ateliers au 55e Congrès de la Society for French Historical Studies (avec X. Landrin), le 28 mars 2009, à Saint Louis (Missouri, USA) :

Panel 1 : Mobilisations électorales et construction de l’État

Panel 2 : Mobilisations et révolutions symboliques : écrivains, savants et dans la construction de l’ordre politique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *