Calendrier 2011-2012 – Séminaire “La construction sociale de l’opération électorale »

Université Paris-Ouest Nanterre

Séminaire de recherche

La construction sociale de l’opération électorale

Responsables : Christophe Le Digol (cledigol@u-paris10.fr) & Christophe Voilliot (christophe.voilliot@u-paris10.fr)

Programme des séances

12 octobre 2011 : Jérôme Heurtaux & Éric Agrikolianski « Les élections municipales à Paris en 2008 ».

16 novembre 2011 : Sophie Béroud & Karel Yon « La loi du 20 août 2008 et ses implications sur les pratiques syndicales en entreprise ».

14 décembre 2011 : Hervé Fayat (titre à venir).

11 janvier 2012 : Bertrand Joly (titre à venir).

8 février 2012 : Patrick Lehingue (titre à venir).

14 mars 2012 : Hélène Combes (titre à venir).

4 avril 2012 : Bernard Voutat & Hervé Reyner (titre à venir).

16 mai 2012 : David Ambrosetti (titre à venir).

________________________________

Ce séminaire est ouvert à tous les chercheurs et les doctorants intéressés par le sujet.

Les séances ont lieu de 17h à 19h en salle des commissions (F 142).

Calendrier 2010-2011 Séminaire « La construction sociale de l’opération électorale »

Université Paris-Ouest Nanterre
Séminaire de recherche

Responsables : Christophe Le Digol (cledigol@u-paris10.fr) Christophe Voilliot (christophe.voilliot@u-paris10.fr)

13 octobre 2010 : Virginie Hollard « Voter à Rome : pratique institutionnelle et symbole politique »

12 janvier 2011 : Céline Braconnier « Entraînements et influences en matière de vote : l’apport des approches contextuelles »

9 février 2011 : Myriam Aït-Aoudia « Quand l’administration organise une première élection pluraliste. Le scrutin local de 1990 en Algérie »

16 mars 2011 : Olivier Justafré « L’excentricité électorale sous la Deuxième République et le Second Empire : le cas d’Auxerre et ses placards »

23 mars 2011 : Christophe Voilliot « Cormenin et la formalisation du droit de l’élection »

6 avril 2011 : Franck Dorge « Jean Macé et 1848, l’acteur social face à l’événement : prédispositions, prises de position et repositionnement »

________________________________
Ce séminaire est ouvert à tous les chercheurs et les doctorants intéressés par le sujet.
Les séances ont lieu de 17h à 19h en salle des commissions (F 142).

Calendrier 2009-2010 Séminaire « La construction sociale de l’opération électorale »

Séminaire de recherche La construction sociale de l’opération électorale

Responsables :

Christophe Le Digol (cledigol@orange.fr)
Christophe Voilliot (christophe.voilliot@u-paris10.fr)

Programme des séances

14 octobre 2009 : ROUMANIA MICHONOVA « Fortunes et infortunes du vote. Les pratiques électorales en Bulgarie depuis 1990 »

18 novembre 2009 : CHRISTOPHE VOILLIOT « Le vote comme rituel : au-delà des évidences » ; discutant : BERNARD PUDAL

16 décembre 2009 :  CAROLIEN VAN LOO « Narrer les élections parlementaires en termes du récit national dominant. Les libéraux et les nationalistes flamandes à l’œuvre pendant les élections de 1936, à Anvers »

20 janvier 2010 : ANTOINE FOLLAIN « L’élection au village sous l’Ancien régime »

17 février 2010 : THIERRY TRUEL « Un nouveau regard sur les élections de 1877 »

17 mars 2010 : MARYSE RAMAMBASON « Les conditions d’émergence d’élections concurrentielles libres en Russie, 1990-1993 »

14 avril 2010 : PHILIPPE SECONDY « Entre fascination et rejet : le « politicien » et la « machine » dans la France de la fin du XIXe siècle »

19 mai 2010 : MARNIX BEYEN « Les députés à l’écoute. Pour une histoire des permanences parlementaires en Belgique »

________________________________

Ce séminaire est ouvert à tous les chercheurs et les doctorants intéressés par le sujet.
Les séances ont lieu de 16h30  à 18h30  (les salles seront indiquées ultérieurement).

Calendrier 2008-2009 Séminaire « La construction sociale de l’opération électorale »

Séminaire de recherche La construction sociale de l’opération électorale

Responsables :

Christophe Le Digol (cledigol@orange.fr)
Christophe Voilliot (christophe.voilliot@u-paris10.fr)

Programme des séances

15 octobre 2008 : introduction générale du séminaire (C. Le Digol & C. Voilliot)
La question du mandat impératif à la fin du Second Empire (Antoine Schwartz)

19 novembre 2008 : Le jugement majoritaire : une nouvelle approche du vote (Michel Balinski)

17 décembre 2008 :  La « démocratie participative » (Blaise Magnin)

21 janvier 2009 : La réforme des pratiques du vote dans une perspective globale : la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis au XIXe siècle (Malcolm Crook & Tom Crook)

18 février 2009 : Les conditions d’émergence d’élections concurrentielles libres en Russie, 1990-1993 (Maryse Ramambason)

11 mars 2009 : Les usages français des « machines à voter » (Nathalie Dompnier)

15 avril 2009 : Dupin et l’invention de l’analyse électorale  (Pierre Karila-Cohen)

13 mai 2009 : L’élection au village : quoi de neuf ?  (Laurent Le Gall)

________________________________

Ce séminaire est ouvert à tous les chercheurs et les doctorants intéressés par le sujet.
Les séances ont lieu de 15 à 17 H en salle F 520.

Présentation

Séminaire de recherche La construction sociale de l’opération électorale

Responsables :
Christophe Le Digol (cledigol@orange.fr)
Christophe Voilliot (christophe.voilliot@univ-paris10.fr)

À la croisée de deux des axes de recherche du Groupe d’Analyse Politique : « les fonctions symboliques de l’élection » et « archéologie du droit de l’élection », le séminaire La construction sociale de l’opération électorale aura lieu au cours de l’année universitaire 2008-2009 à raison d’une séance mensuelle à l’université de Nanterre (salle F 520 de 15 à 17 h). Il s’inscrit dans le prolongement d’activités scientifiques antérieures : le séminaire du GAP sur les fonctions symboliques de l’élection (2007-2008) ; l’atelier « les élections : entre changement politique et transformations sociales » du colloque « les nouveaux acteurs politiques » organisé par la Société québécoise de science politique à Montréal les 8 et 9 mai 2008 ; les journées d’étude des 17 et 18 juin 2008 « gauche-droite. Usages et enjeux d’un clivage canonique ».

Ce séminaire accueillera des spécialistes de toutes disciplines, sans exclusive, de manière à favoriser des échanges entre des façons différentes de « travailler » les objets électoraux. Il est ouvert à tous chercheurs et doctorants souhaitant débattre autour de présentations de recherches en cours ou récemment publiées ayant trait aux opérations électorales au sens le plus large du terme.

Ce séminaire vise à comprendre de quelle façon des pratiques électorales, au cours d’un processus qui débute avec la Révolution française, ont progressivement été assimilées à la « démocratie ». Deux dimensions feront l’objet de notre attention durant cette première année :
1/ la genèse des pratiques constitutives des opérations électorales ;
2/ la construction des catégories tant juridiques que mentales qui structurent le rapport à l’élection des profanes et des professionnels de la politique. Il s’agit de réfléchir à la façon dont les bonnes formes de la représentation politique s’objectivent dans des règles de droit et s’imposent et se naturalisent dans l’univers mental des agents.

Ce séminaire sera aussi l’occasion d’explorer et de mettre en perspective des configurations et des histoires nationales, souvent séparées par le traitement historiographique, à partir desquelles nous pourrons ré-interroger les soi-disant « spécificités » d’une histoire française du vote.