LEHNER Paul

Doctorant en Science Politique sous la direction de Bernard Pudal (CSU-CNRS) depuis 2009.

paul.lehner@u-paris10.fr

Intitulé de la thèse: Socio-histoire de la « juridiction » des conseillers d’orientation scolaire : de « l’orienteur » au « technicien de la relation ». L’institutionnalisation de l’orientation scolaire dans l’évolution du mode de domination à composante scolaire.”

Introduction au programme de recherche:

Mon travail de thèse consiste à réaliser l’histoire sociale d’un métier, celui de Conseiller d’Orientation Scolaire, depuis la réforme d’enseignement Berthoin, qui correspond au premier jalon de l’unification matérielle et symbolique du système éducatif.

Aussi la thèse tend à restituer la dynamique de construction relationnelle et de légitimation d’un domaine de compétences des COS en perpétuelle redéfinition comme en témoignent les transformations successives de l’intitulé de leur métier. Le statut de Conseiller d’Orientation Scolaire et Professionnelle se substitua à celui de Conseiller d’Orientation Professionnelle qui prévalait jusqu’à l’entrée des CO dans le système scolaire en 1959. En 1972, les COSP devinrent des Conseillers d’Orientation. Enfin 1991 correspond au statut de Conseiller d’Orientation Psychologue. Cette évolution de la définition de la profession est à réinscrire dans la formation d’une école unique organisée autour d’un cycle d’observation des « aptitudes » des élèves, censé supplanté la sélection opérée de fait, par la dualité du système éducatif.

L’étude se compose de quatre parties :

1)      Une sociogenèse de la question de l’orientation scolaire du début du XXeme siècle à 1959 restituera les enjeux politiques, scientifiques et corporatifs de l’orientation scolaire. En effet, elle constitue le principe réformateur du double système éducatif puisqu’elle sous tend l’organisation d’un cycle commun d’observation des « aptitudes ». Au-delà de l’unification de l’école qu’elle implique, la mesure des « aptitudes » pose une série de questions : à partir de quels savoirs sont observées les aptitudes ? Qui les déterminent ? Quels savoirs sont constitués comme norme ?

 

2)      Puis, à partir du travail de recherche, on dégage 3 configurations dont l’examen restituera le double mouvement, histoire du poste tel qu’il est défini par l’institution et histoires des agents occupant le poste, au principe de la socio-histoire de la structuration de la profession de COS.

 

–          A) 1960-1968 : Invention du métier de conseiller d’orientation scolaire et la revendication par les COS d’un domaine de compétence non acquis.

 

–          B) 1968-180 : Problématisation et crise du paradigme de psychologie appliquée.

 

–          C) 1981-1993 : Redéfinition du rôle des COS par d’autres segments de la profession autour de nouveaux savoirs.

 

En restituant la pluralité des luttes corporatives, politiques et idéologiques autour du rôle des COS au sein du système éducatif, ainsi que les processus relationnels de construction des politiques scolaires, le thèse tend à illustrer ce que l’on entend par institutionnalisation non pas comme une création immuable, mais plutôt comme quelque chose « qui se fait et se rejoue continuellement, aussi bien dans des conjonctures critiques, où l’affrontement sur sa forme remet en question les définitions stabilisées et révèle la fragilité de sa fonctionnalité présumée, que dans la conjoncture de stabilisation, où semble momentanément conjuré le risque d’une redéfinition radicale et où la force propre de la codification parait s’imposer à tous les agents »  (Lacroix, Lagroye 1992).

 

ENSEIGNEMENTS:

– Depuis 2009: Travaux Dirigés d’Introduction à la Science Politique (Licence 1)  (49,5 h)

– 2012: Travaux Dirigés d’Analyse des Idéologies (Master 1) (33h)

RECHERCHE:

Thèmes de recherche: Sociologie et Histoire de l’École ; Sociologie des Professions ; Sociologie et Histoire des Sciences ; Sociologie de l’Institution; Histoire sociale des Idées Politiques.

Membre de l’équipe de recherche depuis 2011 : «Trajectoires sociales, carrières judiciaires et politiques pénales : une analyse quanti-qualitative de trois populations de mineur passées par le tribunal de grande instance de Nanterre (1996 – 2001 – 2006) ». Enquête financée par le Mission de recherche Droit et Justice.

COMMUNICATION:

– «  De l’utilité du concept de configuration de N. Elias : pour une démonstration de l’école comme objet d’étude de la science politique », journée d’études organisée par le GAP, Université Paris X Nanterre et le SFB (Sonderforschungsbereiche), Université de Bielefeld, Allemagne, autour du thème “Qu’est ce que le/la politique?”, 8 juillet 2010.

–    « Socio-histoire des Conseillers d’Orientation Scolaire (1959-1992): de l’ ‘orienteur’ au ‘technicien de la relation’ », Université de Printemps, entre le GAP, Université Paris X Nanterre, et le SFB, mars 2012.

– “ L’impossible rôle des conseillers d’orientation scolaire (1959-1993) : contribution pour une analyse de l’institutionnalisation d’un mode de domination scolaire”, Journée d’études du 22 et 23 Novembre à l’Université Créteil en partenariat avec le ST 4 de l’AFS. “Les évolutions du champ éducatif et ses professionnalités”.

 

PUBLICATION:

–    Paul Lehner, « Jean-Michel Chapoulie, L’école d’Etat conquiert la France. Deux siècles de politique scolaire, Collection Histoire, Presses Universitaires de Rennes, Mai 2010, 614 p., bibliographie, index », Politix, n°98.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.