LACROIX Bernard

Professeur de science politique, Université Paris-Ouest Nanterre.

Responsabilités administratives et scientifiques

Co-directeur avec Jean Marie Demaldent du DEA de Sociologie politique et politique comparée relevant de l’école doctorale de Sciences juridiques, administrative et politique de l’université Paris X depuis la rentrée universitaire 2000.

Direction scientifique du Groupe d’Analyse Politique de l’université Paris X Nanterre (EA 1591 depuis ses origines). Cette équipe créée en 1992, reconduite dans le cadre du contrat quadriennal 1997 – 2001, a été évalué à mi-parcours en 1998 et vient d’être réhabilitée dans le cadre du contrat 2001 – 2004. Dernier bilan d’évaluation : « Projet de recherche cohérent, susceptible de permettre la réalisation de travaux utilisables par les disciplines voisines. Toutefois, des partenariats complémentaires assureraient d’avantage de retentissement aux recherches réalisées ».

En délégation à l’Institut Universitaire de France pour 2000 – 2005.

Directeur de la revue Scalpel, Cahiers de Sociologie politique de Nanterre.

Directions de thèses

Thèses soutenues

Pokkam Hilaire de Prince, « Les sommets franco-africains 1973 – 1996. Contribution à l’étude de la politique internationale. Bilans et principes d’analyse ».

Ngwé Luc, « La question politique de l’indépendance : contribution à la définition d’un cadre d’analyse pour l’étude de la construction sociale de l’Etat au Cameroun ».

Romano Joseph, Habilitation à diriger des recherches, « Pour une histoire sociale de l’entreprise des entrepreneurs de l’entreprise ».

Voilliot Christophe, « La candidature officielle en France de la restauration aux débuts de la troisième République : retour historiographique sur une pratique d’Etat ».

Le Digol Christophe, « La Nation en Assemblée. Essai sur les conditions sociales de formation de l’Assemblée nationale (1789-1791) ».

Bonelli Laurent, « L’émergence d’une préoccupation publique pour la sécurité en France depuis le début des années 1980 ».

Thèses en cours

Fayat Hervé, « Civilité parlementaire et société parlementaire au XIXe siècle ».

Landrin Xavier, « Dynamique de formation et travail de définition de l’Etat du collectif doctrinaire sous la monarchie censitaire. Etude d’histoire sociale des idées politiques ».

Le Strat Claire, « Les Souvenirs d’A. de Tocqueville : construction, travail sur soi, reconstructions et rationalisation ».

Marty Thomas, « G. Lachapelle et PG. La Chesnais : le militantisme républicain et la statistique électorale au service de l’établissement de la proportionnelle ».

Pelletier Willy, « La construction de l’espace local par la loi municipale de 1885 ».

Riutort Philippe, « Le phénomène Bernard tapie”. Contribution à une analyse des transformations du jeu politique français à partir des années 1980 ».

Rotman David, « La dynamique de la recherche ; les effets des variations du recrutement sur les conceptions d’une discipline : l’exemple de la science politique ».

Vittori Fabienne, « Le conte Pelégrino Rossi, premier professeur de droit constitutionnel ».

Travaux, publications et communications

Articles dans revues à comité de lecture

« Pour une science politique réflexive : enjeux et usages de la référence à N. Elias », in Norbert Elias : pour une sociologie non normative, Tumultes, 15, Octobre 2000, p 177 – 202.

« Retour sur 1848 : le « suffrage universel » entre l’illusion du « jamais vu » et l’illusion du « toujours ainsi » », Actes de la recherche en sciences sociales, 140, Décembre 2001, p 41 – 50.

« P. Bourdieu und die französische Politikwissenschaft, Revue Suisse de science politique, Vol 8, 34, 2002, p 102 – 114.

« La contribution de N. Elias à l’analyse de l’Etat parlementaire », Le temps des savoirs (Revue IUF), Janvier 2002, p 213 – 240.

Articles dans revues sans comité de lecture

« 1968 – 1995 : questions de point de vue », Scalpel, Cahiers de Sociologie Politique de Nanterre, 4-5, 1999, p 3-6.

« D’aujourd’hui à hier et d’hier à aujourd’hui : mai 68 ; le chercheur et son objet », Scalpel, Cahiers de Sociologie Politique de Nanterre, 4-5, 1999, p 147 – 168.

Communication avec actes

(avec N. Bayon, JC Bussière, H. Fayat, X. Landrin, C. Le Digol, L. Quéro, C. Voillot), « Du coup de force a coup d’Etat : contribution à l’étude du travail de mise en forme des évènements du 2 Décembre 1851 », Colloque Lyon, décembre 2001, Comment meurt une République, (à paraître Créaphis)

« Crise du droit ou crise dans la pensée d’Etat », Introduction à la première table ronde du colloque Usages et légitimité du registre juridique, Amiens, Novembre 2002.

« transformations du champ juridique et crise dans les représentations savantes du droit », Colloque Le droit dérobé, Montpellier, Avril 2003, Actes sur CD-Rom en cours d’édition.

Communications sans actes

« Le procès de civilisation est-il une téléologie ? », Colloque Norbert Elias : questions au procès de civilisation, Rennes, Octobre 2000.

« La représentation (politique) dans le travail du politiste », Communication au colloque IUF La Représentation, Montpellier, Mars 2001.

« Pour une réévaluation de l’histoire de la science politique en France : critiques et propositions », Journée thématique « Méthodes et enjeux de l’histoire des sciences sociales », Ecole doctorale IEP Grenoble, Juin 2002.

« Retour sur les conditions politiques de « l’usure » de la norme et de l’interprétation juridiques », Journée d’étude du CERCOP, Montpellier, Octobre 2003.

Conférences invitées

« P. Bourdieu und die französische Politikwissenschaft », conférence donnée à l’université Viadrana Frankfurt / Oder à l’invitation du professeur M. Minkenberg.

« P. Bourdieu und die französische Politikwissenschaft », conférence prononcée à la Humboldt Universität Berlin à l’invitation du professeur H.P Müller, (reprise in série Working paper : document de travail du centre Marc Bloch, Centre franco-allemand de recherche en sciences sociales, 4, 2001, n° 2).

« Das intellektuelle Verhältnis Durkheim Weber : zum Vergleich der « Leçons de sociologie » und « Die protestentische Ethik und der Geist des Kapitalismus », Cours de doctorat pour les doctorants de la faculté d’histoire et de philosophie de l’université de Bielefeld à l’invitation du Graduiertenkolleg de la faculté (invitation de 2 mois dans le cadre du semestre d’été, 2ème semestre 2001).

« L’invention du suffrage universel : problème historique ou problème sociologique ? », Conférence prononcée à l’occasion de l’Assemblée Générale de la société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXème siècle et à l’invitation du bureau de la société, Mars 2002.

Ouvrages scientifiques ou contributions à des ouvrages scientifiques

Scalpel, Cahiers de Sociologie Politique de Nanterre, 4 – 5, 1999, 227 p.

A. Garrigou, B. Lacroix (orgs), Norbert Elias, A politica e a storia, Sao Paulo, Editora Perspectiva 2000 (traduction en portugais de Norbert Elias, La politique et l’histoire, Paris, La Découverte, Coll Armillaire, 1997).

article « Mai 1968 », in M. Riot Sarcey, T. Bouchet et A. Picon (dir.), Dictionnaire des utopies, Paris, Larousse, 2002, p 132 – 135.

« Six observations sur l’intérêt de la démarche prosopographique dans le travail historiographique », in JM. Mayeur, JP. Chaline et A. Corbin, Les parlementaires de la IIIè République, Paris, Publications de la Sorbonne, p 27 – 42.

Thèmes de recherche

Sociologie de l’Etat

Construction intellectuelle des sciences politiques

Sociologie de l’activité scientifique

Histoire politique du dix-neuvième siècle

Activités de vulgarisation

Conférences de vulgarisation notamment à l’invitation de la Liberté de l’esprit (Quimper) ou encore émissions de France Culture (ex : La suite dans les idées autour des années 68, Janvier 2001).

Activités internationales

Organisation d’un cycle de conférences données à Paris par le professeur Rainer Koselleck, professeur émérite de l’université de Bielefeld à l’université de Nanterre, au Collège de France et à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm en mars 1999

Enseignement en Allemagne à l’université de Bielefeld au second semestre 2001

Participation au séminaire européen de Genshagen France – Allemagne – Pologne : réflexions sur la constitution européenne (décembre 2003).

Charges d’enseignement

Deux séminaires de troisième cycle dans le cadre du DEA de Politique comparée et de Sociologie politique : La politisation ; Histoire sociale des sciences politiques

Démarches particulières, mobilité

En délégation à l’Institut Universitaire de France pour 2000 – 2005.



Citer ce billet
gap (2011, 9 mai). LACROIX Bernard. Le carnet du GAP. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ox3j

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search