Hervé DO ALTO

Hervé DO ALTO

 

Doctorant en science politique à l’Université Paris Ouest Nanterre

Membre du Groupe d’Analyse Politique (EA n° 1591)

Chercheur associé au laboratoire ERMES, Université Nice-Sophia Antipolis (EA n° 1198)

 

Formation

 

2011-2012    Doctorant en science politique à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Paris-X).

Membre du GAP (Groupe d’Analyse Politique), EA nº 1591.

Thèse en cours : « Vers une démocratisation paradoxale de la Bolivie ? : le MAS-IPSP bolivien dans l’institutionnalité politique et la mobilisation collective », sous la direction de Bernard Pudal.

 

2004-2011    Doctorant en science politique à l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) d’Aix-en-Provence (Université Paul-Cézanne Aix-Marseille III).

Membre du CHERPA (Croyances, Histoire, Espace, Régulation Politique et Administrative), EA nº 4261, IEP d’Aix-en-Provence.

 

2003-2004    DEA de science politique comparative de l’IEP d’Aix-en-Provence, spécialité Amérique latine et Caraïbes (mention Bien).

Mémoire de DEA : « Entre mouvement social et organisation partisane : le MAS bolivien dans l’institutionnalité politique et la mobilisation collective », sous la direction de Daniel van Eeuwen.

Lauréat du Prix du CREALC (Centre de Recherches sur l’Amérique Latine et les Caraïbes, IEP Aix-en-Provence) du meilleur mémoire 2004.

 

2000-2002    Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon (Université Lumière Lyon II), section internationale (mention Bien).

 

1999-2000    Licence d’Histoire à la University College Dublin (U.C.D., Irlande), dans le cadre d’un partenariat Erasmus avec l’Université Lumière Lyon II (mention Très Bien).

 

1998-1999    DEUG d’Histoire à l’Université Lumière Lyon II (mention Bien en 1ère année, Assez Bien en 2nde).

 

1996-1998    BTS de Commerce International au Lycée La-Martinière-Duchère de Lyon (mention Bien, 1er de l’Académie de Lyon).

 

1996              Baccalauréat scientifique au Lycée Ampère-Bourse de Lyon (mention Assez Bien).

 

 

 

 

Expérience professionnelle

 

2011-2013    Attaché temporaire en enseignement et recherche (ATER) en science politique à la Faculté de Droit et de Science Politique de l’Université de Nice-Sophia Antipolis (UNS).

 

2009-2010    Travail éditorial pour Raisons d’agir Éditions (Paris).

 

2010              Consultant pour le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) de Bolivie (octobre-décembre) dans le cadre du Programme de Consolidation Démocratique, sur le projet « Analyse de la démocratie interne du Mouvement vers le Socialisme (MAS), Bolivie » (enquête de terrain, conférences, publication dans un ouvrage collectif).

 

2004-2007    Allocataire de recherche (ALER) à l’IEP d’Aix-en-Provence.

 

2003-2004    Moniteur au CREALC (IEP Aix-en-Provence).

 

 

 

 

Activités d’enseignement

 

1) Enseignement

 

2012-2013    ATER en science politique à la Faculté de Droit et de Science Politique de l’Université de Nice-Sophia Antipolis (UNS).

Cours magistral « Théories des relations internationales » (L3, 30h).

Conférence de méthode « Sociologie politique » (L3, 15h).

Conférence de méthode « Introduction à l’analyse des politiques publiques » (L3, 15h).

Conférence de méthode « Action publique et territoires » (M1, 15h).

Intervenant dans le cadre du séminaire « Pratiques des sciences sociales » : « Enquête de terrain : les enjeux de l’auto-analyse » (M2, 3h).

 

2011-2012    ATER en science politique à la Faculté de Droit et de Science Politique de l’Université de Nice-Sophia Antipolis (UNS).

Cours magistral « Théories des relations internationales » (L3, 33h).

Conférence de méthode « Introduction à l’analyse des politiques publiques (L3, 15h).

Conférence de méthode « Action publique et territoires » (M1, 15h).

Cours de remise à niveau « Partis politiques et élections » (M2, 8h).

Cours de remise à niveau « Politiques publiques » (M2, 8h).

 

2011-2012    Chargé de cours à la Faculté Latino-américaine de Sciences Sociales – Argentine (FLACSO Argentina, Buenos Aires).

TD de Lectures dirigées en science politique et sociologie (Master, 22h).

 

2008-2010    Chargé de cours à la Universidad de Posgrado para la Investigación Estratégica en Bolivia (U-PIEB, La Paz, Bolivie)

Cours magistral « Politiques publiques » (2ème année, 15h) dans le cadre du Master en Sciences sociales pour le Développement.

 

2008               Conférences de méthodologie de l’enquête en sciences sociales à l’Académie Diplomatique du Ministère des Affaires Étrangères de Bolivie, mai-juin 2008.

 

2004-2005    Intervenant dans le cadre du séminaire de spécialité Amérique latine et Caraïbes du Master (ex-DEA) de politique comparée de l’IEP d’Aix-en-Provence.

 

 

2) Encadrement de travaux de recherche

 

2011-2012   Encadrement de travaux de recherche niveau Master à la Faculté Latino-                             américaine de Sciences Sociales (FLACSO, Buenos Aires, Argentine).

 

2010-2012    Encadrement de travaux de recherche niveau Master à la Universidad de Posgrado para la Investigación Estratégica en Bolivia (U-PIEB, La Paz, Bolivie), dans le cadre du Master en Sciences Sociales.

Activités de recherche

 

1) Publications 

A) Ouvrages et directions d’ouvrages :

« Nous serons des millions », Evo Morales et la gauche au pouvoir en Bolivie (avec Pablo Stefanoni), Paris, Raisons d’agir, 2008, 125 p.

Reinventando la nación en Bolivia; Movimientos sociales, Estado y poscolonialidad, (avec Karin Monasterios et Pablo Stefanoni (dir.)), La Paz, Clacso/Plural, 2007, 171 p.

La revolución de Evo Morales: de la coca al Palacio (avec Pablo Stefanoni), Buenos Aires, Capital Intelectual, 2006, 111 p. Édition bolivienne : Evo Morales, de la coca al Palacio, La Paz, Malatesta, 2006, 166 p. Édition italienne : Evo Morales. Il riscatte degli indigeni in Bolivia, Milan, Sperling & Kupfer, 2007, 161 p.

 

B) Contributions à des ouvrages collectifs :

– « El MAS: las ambivalencias de la democracia corporativa » (avec Pablo Stefanoni), dans PNUD Bolivia, Mutaciones del campo político en Bolivia, La Paz, PNUD Bolivia et IDEA Internacional, 2010, pp. 303-363.

– « Ethnicité et classe dans les luttes populaires en Bolivie, de la Révolution Nationale de 1952 au gouvernement d’Evo Morales », dans Gabriel Vommaro (dir.), La carte rouge de l’Amérique latine, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant, coll. Savoir/Agir, 2008, pp. 49-73.

– « La « révolution » d’Evo Morales, ou les voies sinueuses de la « refondation » en Bolivie », dans Franck Gaudichaud (dir.), Le volcan latino-américain, Paris, Textuel, 2008, pp. 205-224.

– « Le MAS-IPSP bolivien, à la croisée des politiques institutionnelle et contestataire », dans Denis Rolland et Joëlle Chassin (dir.), Pour comprendre la Bolivie d’Evo Morales, Paris, L’Harmattan, 2007, pp. 94-104.

– « Cuando el nacionalismo se pone el poncho. Una mirada retrospectiva a la etnicidad y la clase en el movimiento popular boliviano (1952-2007) », dans Maristella Svampa et Pablo Stefanoni (dir.), Bolivia – Memoria, insurgencia y movimientos sociales, Buenos Aires, Clacso/OSAL/El Colectivo, 2007, pp. 21-53.

– « El MAS-IPSP boliviano, entre la protesta callejera y la política institucional », dans Karin Monasterios, Pablo Stefanoni et Hervé Do Alto (dir.), Reinventando la nación en Bolivia; Movimientos sociales, Estado y poscolonialidad, La Paz, Clacso/Plural, 2007, pp. 71-110.

– « Bolivie : le nationalisme indigène au pouvoir » (avec Pablo Stefanoni), dans François Polet (dir.) État des résistances dans le Sud – 2007, Points de vue du Sud, Paris/Louvain-la-Neuve, Centre Tricontinental/Syllepse, 2006, pp. 43-48. Édition britannique : « The emergence of indigenous nationalism in Bolivia », dans François Polet (dir.), The State of Resistance, Popular Struggles in the Global South, Londres, Zed Books, 2007, pp. 29-34.

 

C) Directions de numéros de revues :

– Dossier « Le monde rural en politique. Le cas des protestations paysannes en Bolivie » (avec Marie-Esther Lacuisse et Franck Poupeau), dans Revue d’Études en Agriculture et Environnement (Ivry, France), nº 92 (4), 2011, pp. 357-468.

 

D) Articles dans des revues à comité de lecture :

– « Un parti paysan dans la ville en Bolivie : le Mouvement vers le socialisme (MAS) à La Paz (2005-2010) », dans Revue d’Études en Agriculture et Environnement (Ivry, France), nº 92 (4), 2011, pp. 389-416.

« Introduction » (avec Marie-Esther Lacuisse et Franck Poupeau), dans Revue d’Études en Agriculture et Environnement (Ivry, France), nº 92 (4), 2011, pp. 357-361.

– « L’indianisme est-il de gauche ? Remarques complémentaires sur L’Occident décroché de Jean-Loup Amselle » (avec Franck Poupeau), dans Civilisations (Bruxelles, Belgique), Revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines, nº 58, 2009, pp. 141-147.

– « El MAS-IPSP boliviano, entre movimiento social y partido político », dans Análisis Político (Bogotá, Colombie), nº 62, 2008, pp. 25-43.

– « De la Révolution Nationale de 1952 à la victoire d’Evo Morales, retour sur un demi-siècle de luttes en Bolivie populaire », dans Actuel Marx (Paris), nº 42, 2007, pp. 84-96.

– « Hégémonie nationaliste et populaire, poussée autonomiste : la complexe reconfiguration du champ politique bolivien lors des élections de 2005 », dans L’Ordinaire Latino-Américain (Toulouse), nº 206, 2007, pp. 101-116.

– « Un partido campesino-indígena en la ciudad: Liderazgos barriales y facciones en el MAS-IPSP de La Paz (2005-2006) », dans Bolivian Studies Journal (Chicago, États-Unis), Vol. 13, 2006, pp. 63-86.

– « Can Organizational Forms Affect the Collective Identity of Social Movements? The Case of the Bolivian MAS-IPSP », dans Bolivian Studies Journal (Chicago, États-Unis), Vol. 12, 2005, pp. 133-154.

 

E) Articles dans des revues sans comité de lecture :

– « Un partido campesino en el poder: una mirada sociológica del MAS boliviano », dans Nueva Sociedad (Buenos Aires, Argentine), nº 234, 2011, pp. 95-111.

– « Cinq années de gouvernement populaire en Bolivie : les dilemmes d’Evo Morales », dans France-Amérique latine Magazine (Paris), nº 105, 2011, pp. 11-14.

– « Evo Morales et le processus bolivien : une « révolution trahie »? », dans Défis Sud (Bruxelles, Belgique), nº 99, 2011, pp. 30-32.

– « Las ambivalencias de la democracia corporativa – Equilibrios inestables y liderazgo carismático en el MAS » (avec Pablo Stefanoni), dans Le Monde diplomatique (edición boliviana) (La Paz, Bolivie), nº 26, 2010, pp. 4-6.

– « ¿”Más de lo mismo” o ruptura con los “tradicionales”? Bolivia y el MAS: un caso de democratización paradójica », dans Le Monde diplomatique (edición boliviana) (La Paz, Bolivie), nº 11, 2009, pp. 6-8.

– « De la révolution aux ONG, les « compagnons de route » d’Evo Morales », dans France-Amérique latine Magazine (Paris), nº 94, 2008, pp. 15-17.

– « Del entusiasmo al desconcierto: la mirada europea sobre América Latina y el temor al populismo », dans Nueva Sociedad (Buenos Aires, Argentine), nº 214, 2008, pp. 54-66.

– « « Révolution hors la révolution » en Bolivie » (avec Franck Poupeau), dans Le Monde diplomatique (Paris), nº 647, 2008, pp. 18-19.

– « Entre mouvement social et organisation partisane : le MAS bolivien dans l’institutionnalité politique et la mobilisation collective (1995-2004) », dans Lazos (Nanterre), nº 8, 2007, pp. 75-79.

– « Bolivie : un horizon post-libéral est-il possible ? Regards comparés sur un processus en cours », dans Critique communiste (Paris), nº 182, 2007, pp. 16-30.

– « Movimiento al Socialismo: ¡Ahora es cuando! Journal de campagne en Bolivie », dans Vacarme (Paris), nº 35, 2006, pp. 34-35.

– « Evo Presidente: la izquierda indigena llega al poder » (avec Pablo Stefanoni), dans El Viejo Topo (Mataró, Espagne), nº 214, 2006, pp. 52-57.

 

F) Notes de lecture et comptes-rendus d’événements scientifiques :

– Note de lecture sur El Proyectorado, Bolivia tras 20 años de ayuda externa de Antonio Rodríguez-Carmona (Plural, 2009), Le Monde diplomatique (edición boliviana) (La Paz, Bolivie), nº 26, 2010, p. 27.

– « Coloquio internacional: Reformas del estado. Poderes, territorios, sociedades. » (avec Marie-Esther Lacuisse et Franck Poupeau), compte-rendu sur le colloque international organisé à La Paz (16-19 juin 2009), dans Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines (Lima, Pérou), nº 38 (2), 2009, pp. 389-393.

– Note de lecture sur Los múltiples rostros del multiculturalismo, revista D’Orbigny (Plural/Embajada de Francia en Bolivia, 2008), Le Monde diplomatique (edición boliviana) (La Paz, Bolivie), nº 7, 2008, p. 39.

– Note de lecture sur ¿Cómo nació el MAS ? La ruralización de la política en Bolivia de Moira Zuazo (FES, 2008), Le Monde diplomatique (edición boliviana) (La Paz, Bolivie), nº 6, 2008, p. 39.

– Note de lecture sur Evo Morales y el retorno de la izquierda nacionalista de Fernando Molina (Eureka, 2006), Lazos (Nanterre), nº 8, 2007, pp. 136-137.

 

G) Rapports et working papers :

– « El MAS: las ambivalencias de la democracia corporativa » (avec Pablo Stefanoni), working paper pour le Séminaire d’Analyse et d’Études Politiques, PNUD Bolivie et IDEA Internacional, Projet de Consolidation Démocratique, 2009, 12 p.

– « El MAS, un partido en tiempo heterogéneo » (avec Pablo Stefanoni), working paper pour le Séminaire d’Analyse et d’Études Politiques, PNUD Bolivie et IDEA Internacional Projet de Consolidation Démocratique, 2010, 21 p.

 

H) Évaluations :

–  Referee pour la revue Íconos (revue de sciences sociales de la FLACSO-Ecuador, Quito, Équateur), 2012.

Referee pour la revue Nómadas (revue de sciences sociales de l’Universidad Central de Bogotá, Colombie), n° 34, 2011.

 

2) Colloques, séminaires et congrès

A) Direction scientifique et organisation :

– « Las reformas del Estado en los países andino-amazónicos : Poderes, Territorios, Sociedades », colloque international, Institut Français d’Études Andines (IFEA), Programme de Recherche Stratégique pour la Bolivie (PIEB), Friedrich Ebert Stiftung-Institut Latino-américain de Recherches Sociales (FES-Ildis), Observatoire Politique sur l’Amérique Latine et les Caraïbes/Sciences Po Paris (Opalc/Sciences Po), Coopération Régionale Andine du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes de France, Ambassade de France en Bolivie et Ambassade des Pays-Bas en Bolivie, La Paz (Bolivie), 16-19 juin 2009.

 

B) Communications dans le cadre d’événements scientifiques :

– « Conflicto social y reterritorialización: miradas cruzadas sobre movimientos rurales y regionalistas en Bolivia » (avec Lorenza Belinda Fontana), communication aux 2èmes Journées des Jeunes Américanistes, Centre d’Études Mexicaines et Centraméricaines (CEMCA)/Faculté des Sciences Humaines de l’Université du Costa Rica (UCR), San José (Costa Rica), 13-15 juin 2012.

– « Multiculturalisme, indianisme et postlibéralisme en Bolivie : réflexions théoriques et pratiques (critiques) à partir de l’œuvre d’Álvaro García Linera » (avec Franck Gaudichaud), communication en tant que chercheur invité dans le cadre du colloque « Le multiculturalisme et la reconfiguration contemporaine de la diversité/unité », équipe de recherche Interactions culturelles et discursives (ICD, Faculté de Lettres et Langues, Université de Tours), Tours (France), 23-25 mai 2012.

– « Mobilisations identitaires et luttes de classes. Indianisme et émancipation en Amérique latine » (avec Franck Gaudichaud), communication en tant que chercheur invité, séminaire « Pensées critiques contemporaines » donné à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris (France), 16 mai 2012.

– « « Let’s Pretend Nothing Happened. Coping with ALBA Policies in Day-To-Day Political Life », communication dans le cadre du panel « Anti-ALBA! The Politics of Opposition in the Bolivarian Alliance for the Americas », Conférence annuelle de la Society for Latin American Studies (SLAS), Sheffield (Royaume-Uni), 18-20 avril 2012.

– « Vers une démocratisation paradoxale de la Bolivie ? Le

MAS-IPSP bolivien dans l’institutionnalité politique et la mobilisation

collective »

, communication au séminaire « Études politiques » ERMES, Département de science politique de l’Université de Nice-Sophia Antipolis (UNS), Nice (France), 16 mars 2012.

– « Rurality as a ressource: The Case of the Bolivian Movimiento al Socialismo in the Cities », communication en tant que chercheur invité, séminaire « The Return of the Indian – Class and Ethnicity in the Andes », Institute for the Study of the Americas/University of London (ISA/UoL) et London School of Economics and Political Science (LSE), Londres (Royaume-Uni), 27 février 2012.

– « Mobilisations sociales et ressources naturelles : l’appropriation de la rente sous l’ère Morales », communication en tant que chercheur invité au séminaire « L’enjeu des ressources naturelles en Bolivie : dépendances et développement », Institut pour la Recherche et le Développement (IRD) et Département de Géographie de l’Université de Provence Aix-Marseille 1, Marseille (France), 29 mars 2011.

– « A Government of Social Movements? The New Configurations of Political Power in Bolivia », communication au colloque « Social Movements Governance, the Poor and the New Politics of the Americas », University of South Florida (USF, Tampa, États-Unis), Tampa (États-Unis), 2-4 février 2011 (bourse de voyage octroyée par le Kiran Patel Studies Center/USF).

– « ¿De qué Evo Morales es el nombre? », conférence aux Séminaires de l’Institut d’Etudes Politiques et de Relations Internationales (Universidad Nacional de Colombia), Bogotá (Colombie), 22 octobre 2010.

– « ¿El papel lo aguanta todo? Las vicisitudes de la « refundación » boliviana en tiempos de Evo Morales (2005-2010) », communication en tant que chercheur invité (bourse EGIDE du MAEE), Vème Chaire franco-andine de science politique co-organisée par la Universidad de los Andes (Bogotá, Colombie), Institut d’Etudes Politiques et de Relations Internationales de la Universidad Nacional de Colombia (IEPRI, Bogotá, Colombie) et Coopération régionale andine (MAEE), Bogotá (Colombie), 20-21 octobre 2010.

– « Socialiste, indianiste, populiste ? Quelques réflexions autour du phénomène Morales en Bolivie », communication à la conférence « Gauches au gouvernement en Amérique latine. Regards transversaux », Département de science politique de l’Université Lumière-Lyon 2, Lyon (France), 14 octobre 2010.

– « Un État qui subjugue. Les mouvements sociaux boliviens sous l’ère Morales, entre corporatisme, cooptation et autonomie », communication au VIème  Congrès Marx International, Nanterre (France), 23-25 septembre 2010.

– « El MAS: las ambivalencias de la democracia corporativa » (avec Pablo Stefanoni), communication au Séminaire d’Analyse et d’Études Politiques, PNUD Bolivie et IDEA Internacional, Projet de Consolidation Démocratique, La Paz (Bolivie), 23 février 2010.

– « El MAS, un partido en tiempo heterogéneo » (avec Pablo Stefanoni), communication au Séminaire d’Analyse et d’Études Politiques, PNUD Bolivie et IDEA Internacional, Projet de Consolidation Démocratique, La Paz (Bolivie), 24 novembre 2009.

– « Estudiar el MAS-IPSP al calor del cambio: desafíos éticos y epistemológicos », communication en tant que chercheur invité au Congrès International de Science Politique de Bolivie, Départements de science politique des universités San Andrés (La Paz), San Simón (Cochabamba) et Gabriel René Moreno (Santa Cruz),le Collège des Politologues de Cochabamba et IDEA Internacional, Cochabamba (Bolivie), 23-25 septembre 2009.

– « ¿Un gobierno de los movimientos sociales? Las nuevas configuraciones del poder político en Bolivia en los tiempos de Evo Morales », communication au colloque international « Las reformas del Estado en los países andino-amazónicos ; Poderes, Territorios, Sociedades », IFEA, PIEB, FES-Ildis, Opalc/Sciences Po Paris, Coopération Régionale Andine du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes de France, Ambassade de France en Bolivie et Ambassade des Pays-Bas en Bolivie, La Paz (Bolivie), 16-19 juin 2009.

– « El MAS, un partido campesino en las ciudades. Un enfoque sociológico sobre el clientelismo partidario en Bolivia », conférence co-organisée par l’IRD, l’Ambassade de France en Bolivie, l’IFEA et l’Alliance française de La Paz, La Paz (Bolivie), 10 mars 2009,

– « Clases, etnias y territorios: las implicaciones sociales de la etnicidad en Bolivia », communication lors du séminaire de recherche « Las transformaciones del espacio social boliviano » organisé par Franck Poupeau, IFEA et Université pour la Recherche Stratégique Bolivienne (U-PIEB), La Paz (Bolivie), 10 novembre 2008.

– « Un partido campesino en la ciudad de La Paz: el caso del MAS-IPSP », conférence donnée dans le cadre du cours « Partidos políticos » de Moira Zuazo (L3 science politique), Département de Science politique de l’Université San Andrés (UMSA, La Paz), 18 juin 2008.

– « Un parti paysan dans les villes : le Mouvement vers le Socialisme (MAS-IPSP) bolivien », communication en tant que chercheur invité (financement par le Fonds d’Analyse des Sociétés Politiques – Fasopo), séminaire « Les partis paysans », Groupe d’Étude des Organisations et Partis Politiques (Geopp) de l’Association Française de Science Politique (AFSP), Paris (France), 22 novembre 2007.

– « Construyendo hegemonía desde el campo… Una mirada a las dinámicas sociales e identitarias en el seno del Movimiento al Socialismo (MAS) boliviano », communication en tant que chercheur invité (Coopération régionale andine, MAEE) au séminaire « Identidades, movilizaciones sociales y política en América Latina », Universidad de los Andes (Bogotá) et IFEA, Bogotá (Colombie), 6-8 novembre 2007.

– « El MAS-IPSP boliviano, entre movimiento social y partido político », communication au Congrès Latino-Américain de Science Politique, Association Latino-Américaine de Science Politique (ALACIP), Campinas (SP, Brésil), 4-6 septembre 2006.

 

C) Communications dans le cadre d’événements de vulgarisation :

– « Six ans après, la Bolivie d’Evo Morales à la croisée des chemins », conférence, association France-Amérique latine, Marseille (France), 18 janvier 2012.

– « La couleur du pouvoir : les mouvements indigènes en Amérique latine », conférence, Ve Rencontres « Sète Amérique Latine Semaine Artistique », Sète (France), 4 octobre 2011.

– « Où va la Bolivie d’Evo Morales ? », conférence, centre socio-culturel Pôle Sud de Lausanne, le journal Le Courrier (Suisse), et l’ONG E-changer (Suisse), Lausanne (Suisse), 30 septembre 2011.

– « Construire l’après-libéralisme sous l’ère Morales : défis et paradoxes de l’expérience bolivienne », communication au VIe Festival Raisons d’agir, association Raisons d’agir, Poitiers (France), 7-9 avril 2011.

– Débat autour du film Zona Sur (Juan Carlos Valdivia, Bolivie, 2010), dans le cadre du 28e festival Reflets du cinéma ibérique et latino-américain, association Pour le cinéma, et par le cinéma Le Zola, Villeurbanne (France), 27 mars 2011.

– « La nationalisation des hydrocarbures en Bolivie : avancées, enjeux, leçons », communication en tant que chercheur invité au symposium « A qui appartiennent les richesses naturelles ? », Centre Europe-Tiers Monde (CETIM, Suisse), Genève (Suisse), 5-6 novembre 2010.

– « ¿Sindicalista o presidente? Caracterizar el presidente, o cuando las palabras importan », communication, séminaire autour du livre Reinventando la nación en Bolivia, Vice-présidence de la République de Bolivie, La Paz (Bolivie), 15 octobre 2008.

 

 

D) Interventions au titre de discutant

– « Le pouvoir local en situation néocoloniale », séminaire « Études politiques » ERMES, Département de science politique de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, discussion de l’ouvrage de Benoît Trépied, Une mairie dans la France coloniale. Koné, Nouvelle-Calédonie, Nice (France), 13 avril 2012.

– Discutant lors du séminaire Critique internationale autour du dossier « Ethnicité, démocratie et politique en Amérique latine », revue Critique internationale, CERI/Sciences Po, Paris (France), 13 décembre 2011.

– Discutant de l’ouvrage de Mario Yapu, Los jóvenes aymaras en La Paz y El Alto. Entre marginalidad y compromiso político, conférence, PIEB/Alliance française de La Paz, La Paz (Bolivie), 14 avril 2009.

– « Acerca de ¿Cómo nació el MAS? de Moira Zuazo – Algunas consideraciones sobre cómo analizar el actual proceso de cambio », commentaire de l’ouvrage de Moira Zuazo, FES-Ildis, La Paz (Bolivie), 18 septembre 2008.